Leral.net (les liens sont erronés)

Syndiquer le contenu
L’application gratuie de leral.net vous permet d’être connecté 24/24 grâce à de nombreuses fonctionnalités pour optimiser votre expérience de lecture sur votre smatphone ou Tablette - Une couverture de l’information économique, politique, financière, technologique, sportive au Sénégal , en Afrique et sur l’international -Une revue de presse qui vous réveille tous les jours -Une mise à jour dynamique avec notifications sous forme de Breaking News ou par SMS -Chaque semaine, retrouvez l’actu qui a fait le buzz -Retrouvez toutes les series TV au Sénégal - Des contenus multimédias (photos, vidéos, …) pour illustrer les grands évènements de l’actualité à travers le monde Des interviews exclusives, des enquêtes, et une immersion dans le monde des People avec notre Web TV - Des articles courts, spécifiques et rédigés par une équipe dédiée et professionnelle . - Partagez les contenus de votre choix sur vos réseaux sociaux personnels ou professionnels -Accédez à l’application hors connexion internet A vous la parole sur LERAL : Avec Leral.net, vous avez la parole. Retrouvez toute l’actualité sur notre site web : www.leral.net - Commentez les articles depuis votre smartphone ou votre tablette Retrouvez les articles et les vidéos les plus lus et les plus partagés sur nos réseaux sociaux : -Facebook : www.facebook.com/leralpointnet -Twiter : www.twitter.com/leralpointnet -Youtube :www.youtube.com/user/leraltelevision
Mis à jour : il y a 14 heures 15 min

Dernière minute: Karim Wade libéré après plus de 3 ans de prison

il y a 17 heures 9 min
 Karim Wade libéré après plus de 3 ans de prison Karim Wade est libre. Le fils de l'ancien président de la République du Sénégal a été libéré trés tard précisément aux alentours de 1h 30.

une foule immense s'est présentée à son domicile pour l'accueillir. Ses partisans et militants Karimistes ne cachent pas leur joie. Chaque minute qui passe, malgré l'heure tardive, l'affluence devient de plus en plus dense. La sécurité aussi.

La libération de Karim Wade est intervenue tard dans la nuit pour éviter un effet de foule. Suite à son refus la semaine dernière de signer l'ordonnance de sortie, les autorités religieuses notamment Touba sont intervenues pour qu'il signe et sorte de prison.

Karim Wade et sept de ses proches et amis ont été le 15 avril 2013 par la gendarmerie suite à une enquête qui a abouti à une inculpation par la Cour de Répression de l'enrichissement Illicite (CREI).

pressafrik
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

MEURTRE DU POLICIER FODE NDIAYE: Le témoignage poignant de Maguette Mané, soeur d’un des condamnés

il y a 17 heures 56 min
Venue assister à la célébration du cinquième anniversaire du 23 juin, la sœur de Cheikh Sidaty Mané, l’un des deux jeunes détenus pour le meurtre du policier Fode Ndiaye, tué lors des événements de 2012, s’est offusquée du sort réservé à ses derniers. «Nous sommes convaincus que Cheikh Sidaty Mané et Cheikh Diop n’ont absolument rien à voir avec la mort de Fodé Ndiaye. Ils sont innocents pour la bonne et simple raison qu’ils étaient chez eux au moment des faits», a affirmé Maguette Mané.  Le témoignage poignant de Maguette Mané, soeur d’un des condamnés A en croire la dame Mané, le seul tort de ses jeunes frères, c’est d’habiter Colobane. «Cheikh Sidaty n’a jamais assisté à ces rassemblements puisque qu’il était du Pds. Pourquoi hypothéquer la vie de ces deux jeunes sans avoir de preuves? La première entorse à la justice dans cette affaire, c’est qu’un policier a été tué et c’est la police elle-même qui a mené l’enquête. Elle était juge et partie. Il leur fallait à tout prix un coupable», dit elle.

Implorant la clairvoyance de Macky Sall, Maguette Mané demande la réouverture du dossier. «Demander la grâce reviendrait à reconnaître qu’ils sont coupables. Nous demandons la réouverture du dossier pour que Cheikh Sidaty Mané et Cheikh Diop soient jugés objectivement. S’ils arrivent à prouver l’implication des ces deux jeunes dans ce meurtre, je serai la première à demander qu’ils purgent leur peine parce que Fodé Ndiaye est un citoyen sénégalais qui mérite que ses meurtriers soient punis. Macky doit se rappeler une chose: il était aux cotés de ceux qui ont combattu pour une justice équitable. Il est certes le Président de tous les sénégalais mais il redeviendra un sénégalais lambda et aura certainement des comptes à rendre», dit elle.



NDEYE KHADY D. FALL (jotay.net)
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Karim Wade libre !

il y a 19 heures 40 min
Karim Wade libre  ! PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
Pôle Communication

COMMUNIQUE

Le Président de la République, par décret n° 2016-880 du 24 juin 2016, a gracié Messieurs Karim Meissa Wade, Ibrahima Aboukhalil dit Bibo Bourgi et Alioune Samba Diassé.
Il convient de préciser que cette mesure dispense seulement les condamnés de subir la peine d’emprisonnement restant à courir.
Ainsi, les sanctions financières contenues dans la décision de justice du 23 mars 2015 et la procédure de recouvrement déjà engagée demeurent.
Fait à Dakar, le 24 juin 2016
Le Service de Communication
Présidence de la République




3 Juillet 2012- Début des auditions de Karim Wade par la gendarmerie
Le 3 juillet, Karim Wade, ancien ministre de la Coopération internationale, des Transports aériens, des Infrastructures et de l’Energie, est auditionné par la gendarmerie à Colobane sur la gestion du précédent pouvoir. Il fera des allers et retours entre son domicile du Point E et la gendarmerie jusqu’en décembre.
17 avril 2013 – Karim Wade inculpé
Le 17 avril, Karim Wade est inculpé d’ »enrichissement illicite » pour, ensuite, être incarcéré à Dakar. Il avait été interpellé deux jours auparavant par les gendarmes et placé en garde à vue, quelques heures après que ses avocats eurent remis au parquet spécial de la CREI des justificatifs de sa fortune. Le 16 octobre, il est une nouvelle fois inculpé d’enrichissement illicite et maintenu en détention dans un autre volet de l’affaire.
31 Avril 2014 – Début du procès
Le 31 juillet, Karim Wade comparaît devant la CREI, se présentant comme un « prisonnier politique » au premier jour de son procès. Une dizaine de complices présumés, la plupart en liberté provisoire, comparaissent avec lui pour « enrichissement illicite et corruption ».
Il est accusé d’avoir illégalement acquis, par le biais de montages financiers complexes, un patrimoine de 178 millions d’euros, constitué de sociétés a...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Vidéo-Ramadan de Soleil Levant du 23 juin 2016

jeu, 23/06/2016 - 21:49

Vidéo Série : Ramadan de Soleil Levant du 23... par hamidou-sy3
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Mamadou Mbodj : « Si la déception n’est pas unanimement éprouvée, il faut admettre que le goût d’inachevé est largement partagé »

jeu, 23/06/2016 - 21:47
Les responsables du Mouvement des Forces vives de la Nation, ont célébré, cet après-midi, l’an cinq du M23. Aujourd’hui, beaucoup d’observateurs s’accordent à dire que le mouvement a perdu sa force avec les départs de certains de ses membres, qui ont préféré rejoindre le pouvoir. Un constat reconnu par Mamadou Mbodj qui soutient tout de même que le mouvement assume toujours son devoir de critique publique. Aussi, le coordonnateur du M23 a indiqué que la rupture, la gouvernance sobre et vertueuse, la réparation des injustices attendus depuis 2000, n’étaient que des leurres de la part de Macky Sall.  « Si la déception n’est pas unanimement éprouvée, il faut admettre que le goût d’inachevé est largement partagé » 23 juin 2011- 23 juin 2016. Il y a cinq ans débutait le soulèvement des forces vives de la Nation Sénégalaise contre les dérives du régime de l’ancien Président Abdoulaye Wade. Une révolution citoyenne qui a contribué au départ de Me Wade et l’accession de Macky Sall au pouvoir.

Leur « ancien frère de combat », avec qui ils ont mené la lutte, cet « ami » qu’ils n’ont pas vu depuis juin 2013, disent-ils n’a pas matérialisé la rupture tant attendue des Sénégalais. Mamadou Mbodj et ses camarades ont dressé un bilan pas satisfaisant des engagements de Macky Sall. « Si la patrie avant le parti, la gouvernance sobre et vertueuse, l’exigence de rupture et la réparation des injustices étaient adaptées aux aspirations populaires post 23 juin 2011, elles sont, maintenant davantage perçues comme des slogans de campagne destinés à illusionner les électeurs », se désole le coordonnateur du M23.

Pour lui, le Président Macky Sall a choisi de renoncer au respect de ses engagements. « En tout état de cause, si la déception n’est pas unanimement éprouvée, il faut admettre que le goût d’inachevé est largement partagé », constate-t-il.

Mamadou Mbodj et s,es camarades listent les promesses non tenues par le président Macky Sall. Il s'agit, entre autres des réformes constitutionnelles, de la promotion du patriotisme économique, des doléances portées pour l...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Niangadou, opérateur économique malien : « En Afrique, pour lutter contre la pauvreté, les riches préfèrent investir dans l'immobilier plutôt que dans l'agriculture »

jeu, 23/06/2016 - 21:26
L'opérateur économique Malien Niangadou : « En Afrique, pour lutter contre la pauvreté, les riches préfèrent investir dans l'immobilier plutôt que dans l'agriculture »  « En Afrique, pour lutter contre la pauvreté, les riches préfèrent investir dans l'immobilier plutôt que dans l'agriculture » A 33 ans, ce jeune malien est déjà à la tête d'une société d'importation de produits alimentaires, dont le chiffre d'affaire annuel est estimé à 16 milliards de FCFA. Ayant 15 ans d'expérience dans le secteur agroalimentaire, Mamadou Niangadou a commencé à travailler à l'age de 16 ans dans l'entreprise familiale appelée SONIAF. Après la mort de son père en 2001, il devient le Directeur Général de la société. Les produits alimentaires de base qu'il importe en Europe, en Amérique et en Asie sont principalement le riz, l'huile de palme, la farine, la tomate etc.

Même si le chiffre d'affaire de sa société est en hausse, le jeune opérateur malien affirme très souvent que les Africains doivent arrêter d'importer ce qu'ils peuvent produire sur place. Il souhaite donc se lancer dans l'agrobusiness. « Le continent noir doit diversifier son économie en transformant sur son sol, ses matières premières et créer ainsi des emplois pour la jeunesse. En Afrique, pour lutter contre la pauvreté, les riches préfèrent malheureusement investir dans l'immobilier plutôt que dans l'agriculture. Ceux-là se retrouvent aujourd'hui avec plusieurs maisons. Ces investissements immobiliers ont-il fait reculer le taux de chômage ? Non ! L'industrialisation est pourtant capitale pour le développement de l'Afrique ! »
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Vidéo interview à venir avec l'Ambassadeur d'Israël au Sénégal - Par Maimouna Dembelé

jeu, 23/06/2016 - 21:18
Sur Canalfrance.info Vidéo interview à venir avec l'Ambassadeur d'Israël au Sénégal - Par Maimouna Dembelé
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Vidéo : 23 juin 2011-23 juin 2016 – 5 ans après, reour sur les événements

jeu, 23/06/2016 - 20:42
http://www.leral.net/video/
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Koorou Keur Gueye – Episode du 23 juin 2016

jeu, 23/06/2016 - 20:21

koorou keur_1 par hamidou-sy3
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Koorou Bidew – Episode du 23 juin 2016

jeu, 23/06/2016 - 20:18

SÉRIE RAMADAN : Koorou Bidew – Episode du 23... par hamidou-sy3
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Commémoration du 23 juin: Y en a marre fait le procès de Macky Sall et son régime

jeu, 23/06/2016 - 19:40
Le Mouvement Y en a marre a célébré, ce jour, le 5e anniversaire du soulèvement populaire, communément appelé 23 juin, sur le thème : " Sénégal sous la seconde alternance démocratique : Justice inéquitable/"Yoon Mangui Jung". Cette rencontre qui a vu la participation des ténors dudit mouvement était aussi une occasion pour les familles des victimes, notamment celles des manifestants arrêtés lors de cet événement de crier leur désarroi sur "l'inéquitabilité de la justice sénégalaise".  Y en a marre fait le procès de Macky Sall et son régime Le Mouvement Y en a marre a fait, aujourd'hui, le procès du Président Macky Sall et son régime. Pour Fadel Barro et ses camarades, après avoir combattu l'l'impunité qui a émaillé le régime de Wade, le constat est toujours le même. Macky Sall et son régime sont en train de commettre les mêmes erreurs. "Cinq ans après le 23 juin, on se rend compte que la justice est toujours du côté des forts. Toutes les célébrités ont accès à la liberté provisoire systématiquement si ce n'est la grâce annoncée par le président de la République pour Karim Wade, alors que les fils des paysans, les fils des ouvriers, ceux qui sont là, qui constituent même le cœur de ce pays sont emprisonnés et on n'en parle pas. C'est pour çà qu'on parle de justice inéquitable. La justice est en train de se pencher du côté des forts au détriment des faibles", martèle Fadel Barro.

Parlant "des faibles", il cite en exemple les jeunes de Colobane condamnés à 20 ans de prison pour le meurtre du policier Fodé Ndiaye. A ce propos, Fadel Barro s'offusque. "C'est inadmissible, ils emprisonnés sur la base de faux témoignages, ils ont été torturé et ils croupissent 20 ans en prison", déplore l'ancien journaliste. Face à cette " injustice", Y en marre demande la réouverture du dossier, pour que justice soit faite.

Saly Sagne
(Stagiaire)
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Alioune Tine : "On a une justice à deux vitesses..."

jeu, 23/06/2016 - 19:35
Une justice à deux vitesses. C'est le sentiment de Alioune Tine, Directeur du bureau régional d’Amnesty international pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, qui prenait part à la commémoration de l'an 5 du 23 juin. « Il y a un problème avec notre justice. Il y a un problème réel qu'il faut voir et savoir comment s’y engager, le problème de grâce. Dans ce pays, il y a une justice pour les riches et une autre pour les pauvres. Mais si on s’y met, dès demain, le Sénégal aura une justice équitable», a-t-il confié.

Selon Alioune Tine, « il faut examiner, discuter et en débattre pour savoir qui doit mériter la grâce présidentielle. Afin que ça ne soit pas une instrumentalisation politique de la justice. Il faut tout faire pour qu’il y ait un équilibre. Une justice équitable, une justice qui est là pour tout le monde. Car, ce sont les célébrités qui en profitent».

Par ailleurs, le militant des droits de l’Homme a profité de cette conférence qui s'est penchée sur le système judiciaire au Sénégal pour dénoncer les crimes économiques. Qui, à son avis, doivent prendre fin. « C’est inacceptable que les crimes économiques ne soient pas punis par rapport à toutes les questions que nous avons sur l’éducation, la santé, il faudrait des mesures crédibles, légitimes, fortes pour mettre un terme aux crimes économiques et à leur impunité. C’est une demande très forte. Il faut que les crimes économiques soient considérés comme des crimes internationaux», a-t-il déploré.

Seneweb
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Le Président Sall souhaite que Tigo et Expresso obtiennent la 4G

jeu, 23/06/2016 - 19:32
Le Président Sall souhaite que Tigo et Expresso obtiennent la 4G Le chef de l’Etat, Macky Sall, a souhaité jeudi que les deux autres opérateurs de téléphonie Tigo et Expresso finalisent les négociations avec l’Agence de régulation des télécommunications pour pouvoir bénéficier de la 4G à l’image de la SONATEL.

Le Président Sall s’exprimait lors de la cérémonie d’inauguration du Centre numérique de services ATOS pour l’Afrique de l’Ouest.

Le gouvernement du Sénégal a octroyé, mardi, la licence 4G à la Sonatel pour un montant de 32 milliards de frs CFA

Macky Sall a assuré que l’Etat viellera au respect des couvertures des zones frontalières afin d’accompagner le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers.

‘’Il est essentiel que la périphérie soit couverte pour des raisons de sécurité nationale’’, a-t-il dit.

Senego
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Après le désaveu de ses parents, l’accusatrice du ministre revient à la charge

jeu, 23/06/2016 - 19:29
Après le désaveu de ses parents, l’accusatrice du ministre revient à la charge Seynabou Touré ne lâche rien. Pour ceux qui ne savent pas de qui il s’agit, c’est la femme qui accuse le ministre conseiller de violences et de tentative de viol. Elle s’est encore épanchée sur ce qui s’est passé entre elle et Arona Coumba Ndoffène Diouf. La plaignante confie à direct infos qu’elle n’oubliera jamais ce jour de vendredi où le ministre–conseiller à la présidence de la République l’a conviée à son bureau. « M. Diouf aura transformé sa casquette de père, de Nidiaye prétendu et de DG d’entreprise, ministre qu’il est, pour en porter une autre. Il a bien tenté de me violer en se collant sur moi », accuse-t-elle. Selon Seynabou Touré, c’est pour avoir refusé de se prêter au jeu du ministre que celui-ci l’aurait battue avant de la jeter dehors avec ses affaires. Répondant à ses parents qui ont pris faits et cause pour le ministre, elle rappelle que c’est elle la victime dans cette affaire. « Ma mère et mon père ne sont pas venus voir mon état de santé jusqu’à présent », martèle-t-elle. En instance de divorce avec un citoyen espagnol, Mme Barosso dit à qui veut l’entendre que les poursuites enclenchées contre Arona Coumba Ndoffène Diouf iront à leur terme. Et ce n’est surtout pas son rang de ministre qui le tirera d’affaire. « Je mènerai ce combat jusqu’au bout pour ma dignité en tant que femme et mère avant tout, pour qu’il ne recommence pas avec d’autres », promet Seynabou Touré.

BUZZ.SN
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

[VIDEO] Les Grandes Conférences Du Leylatoul Qadr : Le Ndigueul Du Maître Spirituel, Une Condition Pour Obtenir L’agrément Divin , Par Serigne Khalil Mbacke

jeu, 23/06/2016 - 17:53
http://www.leral.net/video/
 Le Ndigueul Du Maître Spirituel, Une Condition Pour Obtenir L’agrément Divin , Par Serigne Khalil Mbacke
 Le Ndigueul Du Maître Spirituel, Une Condition Pour Obtenir L’agrément Divin , Par Serigne Khalil Mbacke
 Le Ndigueul Du Maître Spirituel, Une Condition Pour Obtenir L’agrément Divin , Par Serigne Khalil Mbacke
 Le Ndigueul Du Maître Spirituel, Une Condition Pour Obtenir L’agrément Divin , Par Serigne Khalil Mbacke
 Le Ndigueul Du Maître Spirituel, Une Condition Pour Obtenir L’agrément Divin , Par Serigne Khalil Mbacke
 Le Ndigueul Du Maître Spirituel, Une Condition Pour Obtenir L’agrément Divin , Par Serigne Khalil Mbacke
 Le Ndigueul Du Maître Spirituel, Une Condition Pour Obtenir L’agrément Divin , Par Serigne Khalil Mbacke
 Le Ndigueul Du Maître Spirituel, Une Condition Pour Obtenir L’agrément Divin , Par Serigne Khalil Mbacke
 Le Ndigueul Du Maître Spirituel, Une Condition Pour Obtenir L’agrément Divin , Par Serigne Khalil Mbacke
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Cedeao - Le lancement de la monnaie unique prévu en 2020

jeu, 23/06/2016 - 17:37
Le lancement de la monnaie unique pour les 15 membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) est prévu en 2020, selon un rapport de l’organisation retraçant la stratégie globale d’adoption de cette monnaie. Cedeao -  Le lancement de la monnaie unique prévu en 2020 La monnaie unique de la CEDEAO, qui a été approuvée et adoptée lors de la 24ème réunion du Conseil de convergence des ministres et gouverneurs de la Zone monétaire ouest-africaine (ZMAO) et l’Union monétaire de la CEDEAO, prévoit la mise en œuvre du programme en 2020, avec l’établissement d’une Banque centrale de l’organisation avant la mise en circulation de cette monnaie.

Les pays membres de la Zone monétaire ouest-africaine (ZMAO) – la Gambie, le Ghana, la Guinée, le Nigeria et la Sierra Leone – avaient initié un plan d’adoption de la monnaie unique en 2000, à la suite de la « déclaration d’Accra et à l’Accord de Bamako».

Ces cinq Etats membres, qui représentaient une population de 190 millions d’habitants et un PIB de 375 dollars US en 2008, avaient à deux reprises reporté la date de mise en circulation de la monnaie unique dans la ZMAO, alors que le lancement au sein de la ZMAO devrait compléter celui de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), qui regroupe les huit Etats d’Afrique de l’Ouest ayant en commun le franc CFA.

Les membres ont demandé à la Commission de la CEDEAO « de maintenir sa collaboration avec les autres institutions régionales et Etats membres impliqués dans la Programme de coopération monétaire pour s’assurer de la mise en œuvre effective et en temps opportun de la feuille de route pour le Programme de la monnaie unique » en vue de « s’approprier » le projet de la monnaie unique, selon une source proche du dossier.

Le Conseil de Convergence a en outre demandé aux Etats membres de « maintenir les politiques fiscales et monétaires appropriées et la mise en œuvre rigoureuse des politiques structurelles et institutionnelles dans le cadre du Mécanisme d...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

New York retarde, Nouakchott expulse 14 Sénégalais

jeu, 23/06/2016 - 17:24
New York retarde, Nouakchott expulse 14 Sénégalais Dakar serait-elle devenue le réceptacle de tous les expulsés subsahariens ? Cette question mérite d'être posée quand on se rappelle les vols en provenance d'Espagne il y' a quelques temps avec à bord des ressortissants africains que leur propre pays avait refusé d'accueillir.
Alors que tous les regards sont rivés vers les États Unis où une vingtaine de nos compatriotes sont en instance d'expulsion malgré les "pressions" de nos gouvernants, il revient à dakarposte que plus près de nous 35 ressortissants subsahariens ont été reconduits à nos frontières dont 14 sénégalais par la police mauritanienne.
Déjà mardi soir plus de 60 ressortissants ouest africains notamment des Ivoiriens, Ghanéens et Nigérians ont été débarqués à l'aéroport Léopold Sédar Senghor en provenance de New York. Ce qui ne signifie en rien que les services de l'immigration de l'Oncle Sam aient oublié nos compatriotes mais juste une "faveur" accordée à la diplomatie sénégalaise d'acheminer les sénégalais par vol commercial, une manière plus respectueuse aux yeux des responsables de notre diplomatie.
Selon des spécialistes de l'immigration américaine, les cas de nos compatriotes ne pourraient trouver d'oreille attentive auprès des autorités car ayant cessé de par leurs actes délictuels de bénéficier l'Immigration Act de 1990 qui offre un statut provisoire aux personnes sans papiers ou le Legal Immigration Reform de 1990, «Immigration Act of November 29, 1990 (104 Statutes-at-Large 4978) qui ont permis à beaucoup de clandestins d'obtenir les facilités de résider sur le sol américain. Et hormis cette première vague attendue dans les prochains jours à Dakar, plusieurs dizaines de nos ressortissants sont en instance de connaitre le même sort dans le courant de ce mois.
Le spectacle de ces subsahariens débarquant à l'aéroport de Dakar était des plus désolants et les complaintes étaient les mêmes qui sortaient de la bouche de ces derniers. C'est comme s'ils s'étaient donné le mot et au moment où l...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Le coordonnateur du PDS, Omar Sarr s'envole pour Versailles

jeu, 23/06/2016 - 17:13
Ce sont les perspicaces radars de dakarposte, déployés au niveau de l'aéroport LSS qui nous vendent la mèche : le coordonnateur du Pds a discrètement quitté Dakar pour se rendre en France. Le coordonnateur du PDS, Omar Sarr s'envole pour Versailles En effet, Omar Sarr a été filmé ce mercredi soir à la devanture du hall de l'aéroport. Il était accompagné de quelques individus, certainement des proches. Mais, aussi bizarre que cela puisse paraitre, Omar Sarr, qui voulait certainement passer inaperçu, est descendu d'un véhicule banalisé.
Reconnu par un de nos radars, Omar Sarr a été pris au pied de la lettre, c'est à dire pris très au sérieux. Il sera discrètement suivi au pas. Mais, grande a été la surprise de ce radar de dakarposte lorsqu'Omar Sarr, accueilli avec déférence par le service en faction à LSS, a bifurqué vers la "zone Départ" communément appelé "guëtu beuy". Et,c'est pour s'acquitter "himself" des formalités d'embarquement comme tout citoyen lambda.
Selon des informations glanées au niveau de nos radars de l'aéroport, celui qui tient les rênes au Pds se rend à Versailles auprès de son mentor, Me Abdoulaye Wade. "Je confirme votre information, mais je ne sais vraiment pas l'objet de son séjour en France. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'il ne va pas durer en France" consent juste à nous souffler ce responsable du Pds câblé tardivement dans la nuit du mercredi à jeudi.
Inutile d'être devin pour subodorer qu'avec l'annonce de la libération de Wade fils, Omar Sarr prend certainement conseil auprès de Me Wade sur la conduite à tenir.
Affaire à suivre...


(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Djibo KA et son parti ont donc la pleine liberté de s’allier avec qui ils veulent - Réponse à Madame Adji Mergane Kanouté

jeu, 23/06/2016 - 16:36
Djibo KA et son parti ont donc la pleine liberté de s’allier avec qui ils veulent - Réponse à Madame Adji Mergane Kanouté J’ai lu avec beaucoup d’indignation l’article de Madame KANOUTE, Vice -Présidente des femmes de Benno BokkYakar, paru sur le site Leral le Lundi 20 juin 2016 sous le titre : ‘’Pour qui se prend Djibo Ka ?’’. Je souhaiterais apporter en ma qualité de présidente des femmes par intérim et au nom du Mouvement national des femmes du Renouveau Démocratique (MNFRD), des recadrages.
Dans cet article, Madame KANOUTE affuble avec véhémence, MonsieurDjibo KA Secrétaire Général de l’Union Pour le Renouveau Démocratique (URD), de plusieurs attributs négatifs et indicibles, pour la simple raison que la Direction Politique Exécutive (DPE) de l’URD, après sa réunion hebdomadaire du jeudi 16 juin 2016, a rendu publique la décision spontanée de 10 Partis politiques de nouer, dans un avenir très proche, une alliance autour de l’URD dans une Coalition forte, dynamique, engagée et efficiente.
Monsieur Djibo KA et l’ URD ne sont pas encore membres de BBY, mais sont en alliance avec son Excellence Monsieur le Président SALL et son Parti l’Alliance Pour la République (APR) depuis le 17 octobre 2015, par la signature d’un protocole d’accord à la Présidence de la République, devant des milliers de Responsables rénovateurs venus des quatorze régions du Sénégal.
Par conséquent, les femmes de l’URD assistent pleinement à toutes les activités de BBY convoquées sous l’égide de la présidente de l’APR Madame Marième BADIANE, également présidente des femmes de BBY.
Djibo KA et son parti ont donc la pleine liberté de s’allier avec qui ils veulent si tant est que cette alliance va dans le sens de renforcer la majorité présidentielle et de travailler à ‘’accélérer la cadence’’ de l’émergence de notre Pays. Cela gêne visiblement et fait d’ores et déjà jaser et trembler comme une feuille morte Adji Mergane KANOUTE. De quoi a- t- elle peur au point de perdre toute sa lucidité etse mettre à aboyer comme un roquet, ce petit chien hargneux et insociable, mais si inoffensif ? D’ailleurs ell...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Pour le respect des prérogatives de Monsieur le Président de la République - Non à la gestion des intérêts particuliers

jeu, 23/06/2016 - 16:16
Pour le respect des prérogatives de Monsieur le Président de la République - Non à la gestion des intérêts particuliers Nous pouvons manifester nos désaccords, nos divergences, être d'accord ou ne pas l'être car c'est un postulat en démocratie. Nous sommes aussi dans une société ouverte où les expressions sont plurielles et à encourager mais le tout doit être dans le respect des principes et des prérogatives que nous donne la constitution qui nous régit tous et sans exception.
Je suis un allié du Président Macky Sall mais j'ai toujours revendiqué de façon publique et sans détours mon opposition à la CREI et j'ai toujours souhaité la libération de Karim Wade pour éviter une justice revancharde. J'ai toujours dit que le consensus et la paix sociale n'avaient pas de prix ce qui ne veut pas dire que le pays est en danger ou ne connaît pas de stabilité mais tout juste un désir de renforcer l’existant, de donner plus de confiance aux investisseurs et de consolider notre jeune démocratie. Mais cela ne m'a pas empêché de demander le respect de la chose jugée par respect à l'Institution judiciaire que nous ne devons pas essayer de fragiliser même si certaines de ses décisions ne sont pas les mieux partagées. C'est pourquoi j'en appelle au strict respect des prérogatives que la Constitution donne au Chef de l'État qui lui permettent d'accorder la grâce à qui il veut, d'en faire usage quand il le juge nécessaire sans obligation de donner les raisons qui sous tendent la décision.
Ce qui est étonnant c'est de voir des partis ou compatriotes qui ont toujours défendu la CREI comme faisant partie de notre architecture judiciaire, et apte à juger des citoyens supposés s'être enrichis illicitement, venir émettre des points de vue de nature à refuser au Président des prérogatives dévolues par la Constitution. Voilà encore une tare qu'il nous faut éradiquer qui est d'agir pour préserver nos intérêts particuliers au détriment de l'intérêt général. Car disons le haut et fort, tous ceux qui sont contre l'utilisation de ses prérogatives par le Président ou son ouverture vers les intelligences e...
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});
Catégories:

Actuellement en ligne

Il y a actuellement 1 utilisateur et 5 invités en ligne.

Nouveaux membres

  • polo
  • CATLAFSEN
  • MARIETOU
  • coach008
  • MARANT AMRC